Une seconde résidence pour “Le Rossignol et l’Empereur de Chine”

Du 7 au 13 janvier, Cécile retrouvait Florence Bolton, Benjamin Perrot et Kôske Nozaki de l’Ensemble La Rêveuse pour une seconde résidence de travail autour du prochain spectacle de La Rêveuse, coproduit par Jeux de Vilains. L’occasion d’approfondir le travail débuté à Avoine en 2020, sur cette adaptation du conte d’Andersen “Le Rossignol et l’Empereur de Chine”.

Les décors de Ludovic Meunier (également scénographe du Grand Méchant Renard) ont vu s’animer les ombres de Cécile, sur une musique composée par Vincent Bouchot et jouée sur scène par nos trois amis musiciens de la Rêveuse.

Une trentaine de programmateurs a fait le déplacement pour assister à la sortie de résidence, avec présentation d’un extrait d’une vingtaine de minutes. Les premiers retours sont positifs et nous apportent de précieux éléments pour poursuivre notre travail lors de la prochaine et dernière résidence en avril au festival “Musique et Mémoire” d’Adelans, où aura lieu la première !

Merci à la ville de Beaugency pour cet accueil au théâtre du Puits-Manu !

Ce mois-ci, Aline visitait 2 écoles : d’abord Pithiviers (45) , autour du théâtre d’ombres, puis à Dhuizon (41) autour du spectacle “Les Aventures de Pak Okli” !

Comme d’habitude, elle visite les écoles avec ses marionnettes d’ombres et son écran de projection pour que chacun puisse s’essayer à la manipulation et devienne Dalang pendant quelques minutes ! Tous les niveaux sont concernés, de la maternelle au CM2, avec des objectifs pédagogiques différents : travail sur le corps, découverte du jeu avec les ombres, découverte du théâtre d’ombres et des histoires jouées par la compagnie avant un temps de manipulation seul ou à plusieurs !

C’est surtout une occasion pour les élèves de découvrir le Wayang Kulit ainsi que les personnages et les histoires des spectacles avant les représentations !

Découvrez l’intervention d’Aline à l’école de Dhuizon en vidéo :

ambassade indonésie ateliers gamelan

Du 25 novembre au 4 décembre, Arnaud Halet dirigeait des ateliers de découverte du gamelan à l’école de Mont-Près-Chambord, pour le plus grand plaisir des enfants et des enseignants ! Toutes les classes ont pu participer pendant plusieurs heures pour découvrir le fonctionnement de cet étrange instrument-orchestre venu de l’île de Java. C’est la deuxième fois que le gamelan s’installait à Mont-Près-Chambord, après une venue en 2015 pour des ateliers en parallèle du Mahâbhârata programmé à Cheverny par la Halles aux Grains de Blois.

Cécile est également venu jouer deux représentations du spectacle “Les Aventures de Pak Okli” devant l’ensemble des élèves !

Cette opération était financée par l’ambassade d’Indonésie à Paris, et à cette occasion nous avons eu le plaisir de recevoir une délégation de l’ambassade le jeudi 3 décembre. M. Warsito, attaché à la culture et à l’éducation auprès de M. l’ambassadeur, est venu nous rendre visite à la Grange du Pierron pour découvrir les locaux de la compagnie, puis nous nous sommes rendus à Mont-Près-Chambord où nous avons été reçus par la directrice Mme Anne-Marie Gaudin ainsi que par des élus de la municipalité et de la communauté de communes.

Nous remercions l’ambassade pour leur soutien et espérons que de nouvelles collaborations pourront voir le jour !

Il y a des semaines comme celle-ci que l’on a hâte de voir venir et qui passent bien trop vite ! Nous avons eu la chance de retrouver nos vilains (ancien et nouvelle !) Aline Bardet et Jean Christophe Cornier à Lieusaint et Melun en Seine et Marne pour une tournée de 7 dates (5 scolaires et 2 tout public) du Râmâyana.

Pour l’un, il s’agissait de ressortir ses casseroles et autres instruments obscurs afin d’accompagner Cécile sur scène, pour l’autre, de mener divers ateliers tout fraîchement créés cet automne pour faire découvrir au public l’histoire du Râmâyana et plus largement le théâtre d’ombres d’Asie du Sud-Est !

Et ce fut mission accomplie pour ces deux là ! Les familles et classes présentes aux ateliers d’Aline étaient plus que ravies de découvrir cet univers, lors d’ateliers de manipulation des marionnettes devant l’écran ou lors de l’animation “En-quête d’Asie : le Râmâyana”. Et puis, quoi de plus surprenant pour nous que de découvrir que notre logement se situe à deux pas d’un véritable Wat thaïlandais : le Wat Thammapathip à Moissy Cramayel ! Nous avons donc profité du restaurant qui s’y trouve pour se replonger pleinement dans l’ambiance avant ou après les représentations. En bref : une semaine idéale avec un public curieux et généreux !

 

Depuis la grave crise du régime de l’intermittence en 2003, les salariés et employeurs du secteur ont fait un gros travail en commun, exemplaire. Ils ont abouti à une réforme il y a deux ans accepté à l’unanimité. Cette volonté commune est aujourd’hui remise en cause. Mais derrière cela, c’est une conception plus large qui est remise en question. Samuel Churin, un comédien impliqué dans toutes ces négociations, explique cela très bien dans cet article.

L’article à consulter ici !

Retrouvez-nous dans la lettre d’actualité “Dégaine du Centre” qui répertorie les actualités « marionnette » des compagnies et structures de la Région Centre pour la période de janvier à juin 2019 !

A consulter ici : La Degaine

En 2019, ces deux là veulent leur part du gateau théâtral !

Il ne s’agit pas seulement du temps de jeu, mais d’une équitable répartition des rôles dans une ferme qui, malgré sa croissance, continue de n’avoir d’yeux que pour sa majesté le “Grand Méchant Renard”…

Pour un référendum d’initiative fermière, la lutte continue !

On vous souhaite une vilaine année 2019 !

La lutte continue en 2019 !

En 2019, ces deux là veulent leur part du gateau théâtral ! Il ne s'agit pas seulement du temps de jeu, mais d'une équitable répartition des rôles dans une ferme qui, malgré sa croissance, continue de n'avoir d'yeux que pour sa majesté le "Grand Méchant Renard"…Pour un référendum d'initiative fermière, la lutte continue ! ✊#giletsjaunes #rondspoints #ruffinavecnous #legrandméchantrenard #bonneannée2019 #benjaminrenner #editionsdelcourt #spectaclejeunepublic #marionnettes

Publiée par Jeux de Vilains sur Vendredi 4 janvier 2019

Voici quasiment trois ans que nous étions plongés intensément dans l’Histoire cubaine, avec des drapeaux et des tableaux du Che qui décoraient notre salon, un nombre incalculable de biographies de Guevara ou de livres d’histoire qui ornaient nos étagères, et des questions existentielles sur le mythe qui nous ont habité tout ce temps durant.

Ces trois ans ont abouti le 3 novembre sur la première représentation du projet l’Homme Nouveau. Nous avons joué les deux parties (Ernesto Guevara – La naissance d’un Homme et Le Che – La naissance d’un Mythe) devant une salle comble.

Juste avant, deux semaines de résidence nous ont permis de finir le travail technique avec une belle création lumière de Simon Laurent. Venir en résidence à la Fabrique à Meung sur Loire, invités par Effigie(s) Théâtre, c’est comme revenir à la maison. On y avait déjà créé le Râmâyana il y a pile 10 ans, et le Mahâbhârata il y a 5 ans. On est dans un cocon juste avant le premier saut dans le vide auprès du public.

Et puis ce premier saut donc, nous a permis de voir que les deux parties du projet sont vraiment intéressantes et s’enrichissent si elles sont jouées au cours d’une même soirée (chose que nous n’avions pas imaginé à ce point…). Nous allons donc affirmer cela, retoucher quelques petites choses ci et là, et proposer une soirée complète avec mojito à l’entracte, comme nous l’avons fait pour cette première.

En résumé, l’Homme Nouveau c’est le résultat de :
– un voyage au Japon pour découvrir la forme du Bunraku traditionnel en octobre 2015
– un voyage à Cuba en janvier 2016
– 3 semaines de construction de la marionnette
– 11 semaines de laboratoire et répétitions

Et puis aussi :
– 9 caisses militaires
– 100 t-shirts imprimés du Che
– 16 pots de pestos
– 26 litres de cafés
– 36 images découpées de la vie d’Ernesto
– 75 citrons vert et 6 bouquets de menthe fraîche pour les 140 mojitos du public le jour J
– 11 anti-halos pour les découpes
– 18 livres annotés et devenus pour certains des livres de chevet
– 24 cadeaux de copains d’objets avec le Che imprimé dessus… “tiens, on a pensé à vous en voyant ça !”

Prochaines représentations le 12 janvier à Chartres (seulement le volet “Ernesto Guevara : la naissance d’un Homme”) et le 6 février à Lunay (les deux volets) ! Qu’on se le dise !

Cette année, Grégo participe à une initiative originale : Pôle Emploi Beaugency lui a confié la direction de ses ateliers théâtre destinés à douze demandeurs d’emploi !

Douze séances de 2 heures, les mardis matin, durant lesquelles ils/elles pourront travailler sur leur expression en publique et retrouver une confiance en eux indispensable à leur travail de recherche d’emploi…Une très belle initiative qui aboutira à une présentation fin janvier au sein de l’Agora Beaugency.

La République du Centre et la Ville de Beaugency se sont rendus sur place mardi 13 novembre afin de rencontrer les participant.es :

Découvrez leurs articles !

https://www.beaugency.fr/actualite/emploi-confiance-estime-agora/

https://www.larep.fr/vie-locale/loiret/45190/beaugency.html