Découvrir le théâtre d’ombres d’Asie du Sud-Est

À la découverte des Wayang / marionnettes d’ombres

Les marionnettes utilisées en Asie du Sud-Est sont en cuir, peint ou teint. Au Cambodge, ce sont des marionnettes d’ombres. En Thaïlande et Malaisie, elles sont colorées. En Indonésie, on regarde la marionnette, et non son ombre. Tels sont les premiers apprentissages des stagiaires qui viennent travailler la marionnette d’Asie. S’en suivent des cours sur la méthode de construction, la manipulation, et une approche des deux grandes épopées que nous jouons en théâtre d’ombres : le Mahâbhârata et le Râmâyana…

Les ateliers de fabrication de marionnettes

La construction se fait comme le veut la tradition en Asie du Sud-Est : on ajoure la matière grâce à des poinçons sur lesquels on tape avec un marteau. Les stagiaires s’initient à cette technique, en adaptant les matières (cuir, carton…) et la difficulté selon les participants.

Les ateliers de manipulation des marionnettes

La manipulation est travaillée soit avec des marionnettes apportées par Cécile et tout droit venues d’Asie du Sud-Est, soit avec les figurines construites par les participants en amont.

Quoiqu’il en soit, tous ces ateliers débutent avec un temps de découverte des arts d’Asie du Sud-Est et de la culture asiatique de manière générale, pour permettre aux stagiaires d’appréhender la particularité de ces techniques.

Les Outils “En-Quête”, avec Aline Bardet

Des parcours complet recommandés pour les scolaires !

Aline Bardet vous propose 3 scénarios pour découvrir le théâtre d’ombres en s’amusant avec des marionnettes, des instruments de musique, des objets, des photos et vidéos !