Théâtre d'ombre

En 2003, Cécile Hurbault et Grégo Renault montent leur premier spectacle professionnel Le Nez de Cochon de Cyrano. Cette expérience les pousse peu à peu à créer une structure professionnelle et c’est ainsi qu’en 2005 ils fondent Jeux de Vilains à Lailly en Val, petite ville du bord de Loire.

Depuis 2005, ils sont rejoints par d’autres membres et la structure compte aujourd’hui une trentaine de salariés intermittents par an.

15 spectacles ont été créés, dont 6 sont en tournée et un actuellement en création. La compagnie propose également des ateliers et stages de théâtre tout au long de l’année, ainsi que des rencontres, expositions, conférences et activités théâtrales en milieu social. EnfinJeux de Vilains offre une programmation culturelle à Lailly à travers le Festival en Jardins depuis 2007 et en partenariat avec l'(H)amac (une Amap culturelle) qui organise plusieurs spectacles par an à la salle de la Lisotte. Un nouveau projet voit le jour en 2018 grâce à cette bande de joyeux lurons : le Café 2 la Mairie !

Jeux de Vilains était une association loi 1901 et s’est transformée en Société Coopérative d’Intérêt Collectif au 1er juillet 2013.

Théâtre d'ombre

Son projet s’articule autour de l’envie d’offrir un théâtre exigeant et populaire, ni élitiste, ni populiste. Le point de départ de ce projet s’axe autour des techniques du théâtre (marionnette, masque, escrime…) et d’une réflexion autour des traditions de ces techniques avec une forte volonté d’ouverture aux autres, dans un esprit d’éducation populaire.

Les projets à venir s’écrivent collectivement au sein de la SCIC, en gardant en tête l’esprit de ce qu’est la compagnie depuis le début.

Le projet artistique actuel, dans la suite du travail autour de l’Asie du Sud-Est, s’oriente plus particulièrement sur la question du mythe.

La compagnie, fortement ancrée sur son territoire, développe trois pôles d’activités :

 la création de spectacles : six actuellement en tournée,

– les actions culturelles : animation d’ateliers, expositions, rencontres…

– les programmations culturelles : programmation toute l’année en AMACCA à la salle de la Lisotte, tous les week-end au Café 2 la Mairie et organisation d’un festival en juin.

Théâtre d'ombre

Le Théâtre d’ombres.

Au sein de la compagnie, Cécile Hurbault mène un travail autour de la marionnette d’ombres d’Asie du Sud-Est. Des résidences et coproductions ont eu lieu entre France et Asie. En juin 2010 notamment, le maître Widodo Wilis et sa troupe (Indonésie) ont été présents en France. Ils ont pu monter un spectacle avec dix musiciens français (spectacle qui s’est joué quatre fois devant au total 2000 spectateurs) ; ils ont aussi mené nombre d’actions culturelles pour faire découvrir la marionnette, le chant, la musique indonésienne. Un moment fort pour Jeux de Vilains et Wilis Prabowo, un moment rare pour Lailly en Val et ses habitants… Plus d’infos sur le blog de Cécile. Des échanges ont continué avec l’Indonésie autour du projet du Mahâbhârata.

Depuis une dizaine d’années, Jeux de Vilains porte haut les savoir-faire, les traditions et l’art de la marionnette d’ombre d’Asie du Sud-Est en France.

Un théâtre exigeant populaire

Grégo Renault

Celui qui s’occupe des lumières

Après avoir été enseignant pendant 10 ans, Grégo Renault se tourne vers le théâtre professionnel en fondant la compagnie Jeux de Vilains avec Cécile Hurbault. Escrimeur de théâtre, comédien mais aussi en charge de toute la paperasse...Il garde cependant un lien fort avec le jeune public et l‘enseignement à travers l’art thérapie, les cours qu’il dispense au CHU de Saint-Anne ainsi que les ateliers et stages de théâtre organisés par Jeux de Vilains.

Cécile Hurbault

Celle qui s’occupe des ombres

Marionnettiste, comédienne et metteuse en scène présente depuis la fondation de la compagnie. Cécile Hurbault a notamment mené tout le projet autour de l’Asie du Sud-Est, et continue de mener des projets marionnettiques qui prennent racine dans des voyages à travers le monde (Japon, Cuba, Québec...). Diplômée du Conservatoire de Théâtre d‘Orléans, elle s’est également formée en Indonésie auprès de Widodo Wilis qui lui décerne en 2008 un diplôme de Dalang (maître marionnettiste).

Au sein de la SCIC Jeux de Vilains il y a aussi…

28

Salariés

Guilaine Agnez, Karine Arnaud, Christophe Barre, Maïlys Barrousse, Stéphane Benier, Jean-Damien Besson, Virginie Donnart, Maxime Duthoit, Aurélie Carré, Antoine Chamballu, Jean Christophe Cornier, Olivier Courtemanche, Elisabeth Catçoury, Jessica Daniel, Jean “Papa” Desaire, Fred Dupont, Véronique Février, Kristof le Garff, Arnaud Halet, Celia Huet, Mathieu Jouanneau, Estelle Micheau, Christophe Moure, Bertrand Pécquet, Ronan Ruelloux, Dany Thébault, Maxence Thireau, Xavier Vochelle…

Chargé de communication : Rémy Saysanavongphet.

21

Bénévoles & usagers

Danielle Baladuc, Véronique Blanchard, Claudine Blanchard, Doune Chastel, Laëtitia et Odile Courcimault, Christophe Cuberos, Armelle Colliot, David Dunet-Villain (ah, quel joli nom !), Hélène et Marin Force, Aurélie Grosjean, Christophe Lecompte, Sébastien “grand con” Lecoq, Jean-louis Leyd, Kelly Petada, Ginette et Patrick Pichon-Gilles, Odile et Gérard Renault, Olivier Tournaillon…

18

Soutiens & Associations associées

Les soutiens de la SCIC

Par leur parcours, leur expérience, leurs idées, ils sont de fidèles et précieux soutiens : Marie-France et Pascal Thévard-Hurbault, Joël Piedallu, Olivier Deweer, Guy Retoré, Régine Paquet, Laurent Prunier, Renaud Robert, Stéphanie et Nicolas “Baloo” Piedallu, Thierry Paté et “Tonton” Alcide Carton.

Les associations associées à la SCIC

Leur objet et le centre d’intérêt de leurs activités les amènent naturellement à nous : Les compagnies Fabrika Pulsion, Théâtre Exobus, Matulu, Ageng, Compagnie du Double et l'(H)AMAC, bien entendu !

1
2
3
1

06 37 87 43 61

2

contact@jeuxdevilains.com

3

Siège social
29 rue de la Mairie
45740 Lailly En Val

© Copyright - Jeux de Vilains