L’Histoire

Le Râmâyana conte l’histoire de Râmâ, incarnation de Visnu sur terre, de sa naissance jusqu’à sa mort.

Il se mariera avec Sita qui sera enlevée par le Roi des démons Ravana. Rama devra alors, aidé de son frère Lakshmana et de son fidèle compagnon singe Hanuman, tenter de récupérer sa bien-aimée.

En écrivant le Rāmāyana, Valmiki a formulé ce qu’est la Vie : l’éternel combat entre le Bien et le Mal, la Raison et la Passion, Rama et Ravana.

Dans toute l’Asie du Sud-Est, en ville comme en campagne, le Râmâyana est représenté en théâtre d’ombres. Les maîtres marionnettistes manipulent, jouent les voix, chantent, content l’histoire et dirigent l’orchestre.
Bien plus qu’un divertissement, le spectacle sert à rassembler les foules autour d’un acte sacré : (se) jouer (de) l’humanité.

Après cinq mois passés auprès de maîtres et compagnies au Cambodge, en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie, Cécile Hurbault souhaite faire découvrir avec ce spectacle la légende séculaire du Rāmāyana traitée avec les techniques d’ombres et les musiques des quatre pays visités. Plus d’infos sur son voyage sur cette page.

Ce spectacle peut-être accompagné d’une exposition « Carnet de voyages en Asie du sud-est », autour des théâtre d’ombres et plus largement de la culture sud-asiatique, ainsi que d’ateliers de construction ou manipulation de marionnettes ou encore d’initiation aux musiques d’Asie du sud-est.

Outre Le Râmâyana, deux autres spectacles de marionnettes indonésiennes à découvrir : Les Aventures de Pak Okli (spectacle jeune public à partir de 3 ans) et Le Mahâbhârata (spectacle tout public de Wayang Kulit au plus près de la tradition indonésienne).

Infos

Création 2008
Spectacle tout public à partir de 7 ans
Durée : 1h
Avec : Cécile Hurbault (marionnettiste), Jean-Christophe Cornier (musicien) et Grégo Renault (technicien)
Adaptation et manipulation : Cécile Hurbault
Arrangements musicaux : Jean Christophe Cornier d’après des musiques traditionnelles asiatiques
Oeil extérieur : Pak Widodo Wilis
Fabrication marionnettes : Yussof Mammath (Malaisie), Suchart Subsin et Mesa Choltitz (Thaïlande), Pak Jono (Indonésie), Sovannah Phum et Cécile Hurbault (Cambodge)
Soutiens : le Conseil Régional du Centre, la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports, la caisse locale du Crédit Agricole et la fondation Crédit Mutuel du Centre.
Accueil en résidence : compagnie du Faux-Col à Meung-sur-Loire
14/02/2019
15/02/2019
16/02/2019
17/02/2019
18/02/2019
19/02/2019
73

représentations depuis 2008

Dont le musée d’Éthnographie à Genève, le centre Mandapa à Paris, le musée Gadagne à Lyon, le musée des Beaux-Arts à Valenciennes…

Carnet de bord : un week-end d'ombres dans l'ch'nord !

/
Trois mois après mon arrivée au sein de la compagnie, je vais…

© Copyright - Jeux de Vilains