Carnet de bord : travail sur le volet Récit & théâtre d’archives pour l’Homme Nouveau

Bon, d’accord, on avait dit que c’étaient les vacances et qu’on arrêtait de travailler. Bon, en fait, il y avait encore quelques trucs à faire ci et là.

Sur le volet “récit et théâtre d’archives” de l’Homme Nouveau, vous découvrirez en lecture et en images la vie entière d’Ernesto Guevara, répartie en cinq carnets de voyages qu’il a lui même rédigé.

Cette semaine donc, c’était séance découpage et installation des images d’archives sur les cinq caisses qui représentent les cinq carnets. Découpe et détourage des images à la scie à chantourner, bidouilles avec aimants ou avec principe de chevilles, répétitions dans l’espace…
Plusieurs interrogations ont croisé ma route : les images sont-elles assez grandes pour être bien visibles ? La manipulation des images sera-t-elle assez fluide ? Et puis, quand je me suis replongée dans le texte (montage des écrits d’Ernesto), je me suis rendu compte qu’il restait encore beaucoup de passages que l’on pouvait ôter. Il faut aller à l’essentiel et ne pas s’apesantir sur des anecdotes qui nous plaisent à nous, mais qui diluent le propos pour le spectateur.
Bref, cette semaine de travail sur ce volet m’a permis de me préparer avant la première qui sera le 3 novembre. C’est loin, oui, vous avez raison, mais il va y avoir une grosse pause entre les deux donc l’idée est d’ANTICIPER !

Travail sur le spectacle l'Homme Nouveau

La découpe continue pour le volet "Ernesto Guevara : la naissance d'un Homme" 🇨🇺️Détourage plus rapide que sur #photoshop !#lhommenouveau #detourage #theatredarchives #che #ernestoguevara #cheguevara

Publiée par Jeux de Vilains sur Vendredi 27 juillet 2018

Et puis il y avait aussi un peu de travail sur le volet “théâtre et marionnette”. Après la semaine de résidence de début juillet (cf. autre article du blog), il y avait un travail sur le son à faire. Pour le moment, nous avions répété en envoyant les musiques et bruits en direct en suivant le rythme des comédiens. Lors des représentations, ce ne sera plus possible. Il fallait donc fixer des pistes son que les comédiens, cette fois-ci, suivront eux. C’est un travail pas évident car il faut quand même se caler sur un timing proche de celui des répétitions précédentes. Et puis, ajoutons à cela que ce n’est pas mon métier principal et que je n’ai pas des connaissances techniques fabuleuses… Mais bon, j’espère que cela fera l’affaire !
En tous cas, après un petit temps de quelques jours devant l’ordinateur, voilà 9 pistes son toutes fraîches pour la reprise des répétitions en octobre !

Avant les premières représentations, il reste des broutilles à gérer : emmener notre marionnette chez le coiffeur (depuis le temps qu’il réclame !!), achat de costumes noirs pour les manipulateurs qui ne doivent pas être vus, achat des costumes définitifs de Fidel et Ernesto… et éventuellement leur donner un aspect vieilli si jamais on les achète neufs. On nous a donné une astuce pour ça : mettre les vêtements dans une bétonnière remplie de cailloux et la faire tourner une vingtaine de minutes !! Vous avez d’autres idées vous ? 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *