Carnet de bord : Une semaine de résidence pour l’Homme Nouveau

Il y a deux semaines, on s’est replongés dans le volet #2 de notre projet l’Homme Nouveau. C’est le volet théâtre et marionnette : La naissance d’un mythe // le Che. Avant dernière résidence de travail avant la création début novembre ! Youhouuu ! Novembre, ça paraît loin, mais ça ne l’est pas tant. Surtout qu’il ne nous restera qu’un dernier temps de travail fin octobre, et rien d’ici là.

Sur cette semaine intense, on a travaillé surtout la manipulation de la marionnette grâce à la présence de Pascale. En plus d’avoir coaché la construction de la marionnette l’an passé, je lui ai demandé de me seconder sur scène pour pouvoir garder une place extérieure pendant la période de mise en scène (bon, aussi parce que enceinte comme je suis, il m’est impossible de soulever la marionnette !). 3 jours au Puits Manu à Beaugency (merci à la ville !). Il fait chaud. C’est juillet. On le sent bien. Quentin, comédien interprétant Ernesto, n’a jamais touché à une marionnette. Session formation intense pour lui, avec la chaleur en plus ! Il doit apprendre comment se positionner physiquement, mais surtout mentalement, par rapport à la marionnette. Belle progression de sa part en seulement quelques jours ! Chapeau ! Avec de la sueur… À la fin des trois jours, on a mis en place la dernière partie du spectacle. Pfiooo… c’était un gros morceau technique, on est bien content d’avoir accompli une tâche importante.

Puis 3 jours à la Fabrique à Meung sur Loire (merci à la cie Effigie(s) Théâtre et à la ville !). Il fait moins chaud. C’est toujours juillet. Mais surtout il y a la clim, et ça change tout !! On rembobine le spectacle et on travaille maintenant sur les parties 2 et 1, celles du milieu et du début du spectacle, Là aussi, on arrive à quelque chose qui nous plaît bien. Le tout, c’est de trouver une cohérence d’ensemble, d’avoir un propos qui est clair tout en n’étant pas trop simpliste, de trouver une forme à la fois morcelée et à la fois fluide… On cogite, on discute, on sue (enfin surtout ceux qui sont sur scène, moi ça va je regarde !). Depuis le début de ce projet, on a envie de dire plein de choses, trop de choses, et on veut tout mettre dans le spectacle. Comment Fidel et Ernesto ont construit le mythe du Che ? Qui s’en est emparé ? Comment les relations internationales ont joué ? Quelle place au marketing ? Quel rapport à la manipulation des masses ? Comment les égos se gonflent ? Quel parcours mène à devenir un mythe international ?…. La grosse difficulté, c’est de faire le deuil de la plupart de ces réflexions, et de se recentrer sur la question principale que l’on a choisi de creuser : comment deux hommes construisent une troisième entité qui au bout du compte finit par les dépasser ?

Dimanche, on a fait un premier filage de l’ensemble du spectacle devant les associés de la SCIC Jeux de Vilains. Leurs retours sont essentiels. Leur regards neufs vont nous permettre de réajuster quelques points avant notre dernière session de travail fin octobre. Merci à eux de participer de l’intérieur à l’élaboration de nos spectacles ! Rendez-vous le 3 novembre à Meung sur Loire, pour la première représentation de ce projet. On jouera en ouverture du très chouette festival “Petites formes mouvantes et émouvantes” organisé par Effigie(s) Théâtre. Ah, et pis notez aussi qu’on clôturera ce festival avec une représentation du Grand Méchant Renard le 18 novembre, un tout autre style… ! Héhé…

Une petite vidéo de la résidence :

L'Homme Nouveau – Extraits de répétitions

QUI MANIPULE QUI ? 🇨🇺 [L'Homme Nouveau]Extraits de répétitions du volet "Le Che : la naissance d'un Mythe"Merci au Puits Manu à Beaugency & à la compagnie Effigie(s) Théâtre pour l'accueil !#che #lhommenouveau #cheguevara #répétitions #comingsoon #muypronto #marionnette #hastasiempre

Publiée par Jeux de Vilains sur Lundi 30 juillet 2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *