Edition 2014

C'est reparti pour un tour !

Huitième édition du festival en jardins "du 29 au 35" qui fait vivre d'une manière festive et souvent sous le soleil notre charmante bourgade Lailly en Val : théâtre, musique, marionnettes, chant, animations... que la fête batte son plein !

Comme l'an dernier, le festival a lieu maintenant sur trois journées réparties sur trois week-end, et investi trois quartiers différents.

 

Rendez-vous donc :

- le 29 juin route de Blois puis dans le bourg

- le 6 juillet au hameau de Monçay

- le 12 juillet dans les faubourgs de la route d'Orléans

Et cette année, c'est Estelle Micheau notre invitée d'honneur. Elle jouera plusieurs fois au cours des trois journées et a invité plein de copains à elle : musiciens, chanteurs, comédiens et même... magiciens !

 

Pour télécharger le flyer, rendez-vous en bas de page !

Repli à la grange du Pierron si pluie (35, rue du Bourg)

 

 

Le programme en détail

Dimanche 29 juin 2014 : route de Blois puis dans le bourg

  • 11h : Créateurs de légendes et En quête d'héritage par l'atelier théâtre enfants et adolescents de Jeux de Vilains - 2 bis route de Blois

 

  • 12h : pique-nique participatif ou plutôt « repas en commun partagé avec ce qu'apporte chacun de sa propre initiative » au 2 bis route de Blois

 

  • 14h30 : Amphitryon, par l'atelier théâtre adultes de Jeux de Vilains

     

  • 15h30 : La fortune de Jeanne par la cie l'Aurore - dans le jardin derrière l'église

Mauricette la minette passe son temps libre dans une décharge, s’inventant des histoires à partir des détritus. Un jour, l’Oiseau de la Chance vient livrer un colis à la maîtresse de Mauricette. Dans ce colis, il y a Jeanne, une petite fille venant d’Afrique, livrée avec toute sa fortune. Quelle est cette fortune ?
La Fortune de Jeanne, c'est 3 histoires africaines autour des illusions de fortune.
Des histoires racontées avec des marionnettes et des instruments de musique composés de calebasses, de bois et de matériaux de récupération.

La Fortune de Jeanne est le 4ème et dernier volet des Histoires spectaculaires du Pêcheur et du Chat. Après le Cambodge, le Pérou et l'Indonésie, la Compagnie l'Aurore a passé trois mois au Togo.
Les deux comédiens-marionnettistes et le musicien ont été accueillis à La Maison de la Marionnette, à Lomé, par Danaye Kanlanfeï, maître de marionnettes. Ils ont suivi une formation à la fabrication et à la manipulation de marionnettes à fils en calebasse et matériaux de récupérations. Ils se sont immergés dans l'atmosphère du pays, ont découvert les paysages, la musique et les histoires. Ils ont imaginé et construit sur place La Fortune de Jeanne, à partir de trois contes d'Afrique de l'Ouest, et de toutes leurs impressions.

De et avec
François Dubois, Simon Filippi, Frédéric Vern
***
Avec la complicité de Kanlanfeï Danaye et d'Aurore Leriche
Formation à la marionnette à fil : Kanlanfeï Danaye
Marionnettes : Kanlanfeï Danaye, François Dubois, Simon Filippi et Frédéric Vern
Scénographie, construction, peinture : Fanny Gautreau
Construction et lumière : Guillaume Hébrard
Peinture : Marie Maresca
Partenaires : ADAMI, SPEDIDAM, IDDAC – Agence Culturelle de la Gironde
Accueil en résidence : Maison de la Marionnette, Lomé (Togo) / La Grange, Lamothe-Landerron (33)
La Compagnie l'Aurore est d'accompagnement culture membre des 3â - Cies Associées, bureau d'accompagnement culture

 

  • 16h30 : Je Conte sur Vous, par Raphaël Calandreau - 1, rue des écoles

 

 

"Je Conte sur Vous", c'est une histoire musicale improvisée, un spectacle unique dans tous les sens du terme.

Un tableau, un piano, quelques percussions... la scène apparaît au public telle une page blanche. On ne sait pas ce qui va s'y écrire, on sait juste que des mots, des mélodies, des péripéties, du rire et de la fantaisie vont naître à nos yeux et à nos oreilles. 

www.callandreau.com

 

 

 

 

  • 18h30 : Les Divalala, chansons d'amour traficotées - au 8 rue du Bourg

Les Divalala sont trois. Angélique Fridblatt, Gabrielle Laurens et Estelle Micheau.

Elles chantent des chansons d’amour issues en grande partie du répertoire français et entièrement réarrangées par Raphaël Callandreau.

Elles sont quasi a cappella s’accompagnant ça et là de petits instruments, d’objets du quotidien ou de jouets (toy piano, triangle, chaussures, clave, ballons, xylophone, valise, crapaud, maracas, mini synthétiseur, trousseau de clés…).

Chansons d’amour traficotées est un récital décalé pour divas allumées qui retrace le parcours amoureux d’une femme : premiers émois de l’adolescence, découverte du plaisir, amour passion, plénitude, trahison, solitude… jusqu’à la sérénité retrouvée.

Toujours légères, les Divalalas n’ont pour scénographie que leurs extravagantes coiffures et les instruments qui les accompagnent. Leurs trois voix se mêlent subtilement pour offrir aux spectateurs une redécouverte de ces chansons, monuments pour les unes, plus confidentielles pour les autres.

Le public est alors invité comme pour la première fois à écouter des paroles tantôt hilarantes, tantôt émouvantes mais toujours percutantes. En leur découvrant une saveur nouvelle, ils goutent l’inavouable plaisir coupable que l’on prend à apprécier secrètement des chansons kitsch ou mélo et à les savourer dans la pénombre d’une salle de spectacle.

Avec Chansons d’amour traficotées, Les Divalala sèment de l’humour et de l’amour en pagaille ! Une envolée polyphonique originale qui enchante les oreilles autant que le moral.

Mise en Scène de Freddy VIAU

Direction musicale de Raphaël CALLANDREAU

Création Lumière de James GROGUELIN

Coiffures et Costumes de MY MARINS

 

 

 

Dimanche 6 juillet 2013 : hameau de Monçay

 

 

Toute la journée : exposition de Philippe Micheau-Ruiz et intermèdes d'Anatole le Magicien

 

 

 

  • 11h30 : Vernissage de l'exposition de Philippe Micheau-Ruiz - 56, rue de Monçay

 

 

Ses peintures sont des paysages psychiques, des apparitions, des effacements de lieux urbains et ruraux, entre vide, plein, traces et mouvement. Son travail s’inspire des sensations physiques et psychiques qui émergent du contact de l’humain à son environnement, au paysage, à sa lumière. Sa création s’appuie sur un principe d’installation où il organise des formes de narration autour du thème central de son travail, intégrant d’autres formes à la peinture : gravures, dessins, photos, vidéos et végétaux.

 

 

 

  • 12h : pique-nique participatif - place du hameau

 

  • 15 h : L'Illustre Théâtre Edmond Pasquier par la cie Jeux de Vilains - 48, hameau de Monçay

 

 

Un camion rouge débarque...
Quatre personnages en surgissent et embarquent les spectateurs à la découverte de scènes du répertoire classique : avec jeu masqué, musique, chant, et combats d'épée.
C'est au public de faire son choix : Le « romantisme » de Roméo et Juliette, la verve exaltée de Cyrano de Bergerac ou l'habile manipulation du docteur Knock...?
Si les extraits proposés sont issus de grandes œuvres littéraires classiques, on ne peut pas pour autant qualifier de « classiques » les versions présentées par cette joyeuse troupe, quelque peu indisciplinée.

 

Retrouvez tout sur cette page !

 

 

  • 16h30 : Jeu d'énigmes - départ de la place du hamean

Partez à la découverte du hameau en tentant de répondre aux questions concoctées par Anne-Marie et Odile.

 

 

  • 18h30 : Amourettes et Opérettes, par la cie Musique à Voir - 31, rue de Monçay

C’est une friandise musicale qui évoque avec fraicheur
tout le charme du début du 20ème siècle, pimentée par un brin de textes féministes... 

Airs d’opéra, airs d’opérettes et chansons
se mêlent aux dialogues piquant des deux cousines.

Jacques Offenbach, Charles Gounod, Reynaldo Hahn, Erik Satie ou encore Christiné
nous racontent la femme, à la fois coquette, malicieuse, amoureuse
mais aussi cruelle et capricieuse. 

spectacle musical 1900

Philomène rend visite à Marguerite, sa cousine parisienne...

Confidences et révélations les amènent à parler d'amour, bien sûr...

mais aussi de la place des femmes dans la société...

Deux sujets toujours d'actualité, n'est-ce pas ?

 

 

 

 

Samedi 12 juillet 2013 : dans les faubourgs

Intermèdes lyrico-ukulelesques par Estelle Micheau au gré de la journée

 

  • 16h : La fabrique à coccilaines, animée par Estelle Micheau - 45, route d'Orléans

Venez bidouiller des coccinelles, fleurs, papillons... La laine dans tous ses états avec initiation crochet mais pas que... coaché par Estelle !

 

  • 17h : Carte blanche à Marjolaine Piemont et Elsa Kopf - 2, chemin du buisson

 

 

Marjolaine Piemont

Sous ses allures de fille sage, Marjolaine Piémont cache une âme espiègle, révoltée et même parfois libertine. Comment soupçonner que cette belle plante va crier son amour pour les hommes à poils ou avouer vertement qu’elle est bonne ?

Vous l’avez peut-être déjà découverte sans le savoir dans la comédie musicale « Mozart l’Opéra Rock » ? En s’accompagnant à la guitare, Marjolaine étonnera à coup sûr les amoureux de la vie et de la chanson.

Elsa Kopf

Elsa Kopf nous embarque dans son univers feutré, raffiné, terriblement sensuel et mélancolique, au croisement du jazz et de la folk.

 

 

 

 

  • 18h30 : Suite de la fabrique à coccilaines - 45, route d'Orléans

 

  • 19h30 : Au bout du comptoir la mer, par la cie les fous de bassan ! - 45, route d'Orléans

L’action se passe dans un bar d’une station balnéaire.
- Dario ! (c’est le patron du bar) Dario !
- Il est parti ? Dario… ? Il n’est pas là !
Alors Stephan (c’est le personnage) se sert tout seul…

Présentateur de revue de casino (un peu), buveur (beaucoup), mythomane (passionnément), il (dé)verse ses rêves et ses (dés)illusions au comptoir du bar.

Ce solo de théâtre écrit par Serge Valetti (in « Six Solos », Ed. Bourgeois) et créé en 1998 par les fous de bassan ! , a été donné à plus de 130 reprises dans des lieux très variés à travers toute la France et au Maroc
Avec ce soliloque dérisoire et désopilant joué à tous les comptoirs, les fous de bassan ! cultivent leurs désirs de proximité et de convivialité avec le public, en proposant un texte moderne et un personnage insolite.

Solo de théâtre de Serge Valletti
Avec Christian Sterne
Mis en jeu par Jacques Courtes

 

  • 20h30 : pique-nique participatif ou plutôt « repas en commun partagé avec ce qu'apporte chacun de sa propre initiative » au 45, route d'Orléans

 

  • 21h30 : Cinéma en plein air : Les Demoiselles de Rochefort - 2, chemin du buisson

Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elle vivent dans la musique comme d'autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin...
 

De Jacques Demy et Agnès Varda

 

 

Téléchargements

Fichier attachéTaille
Programme2014.pdf709.87 Ko
affiche2014.jpg1.43 Mo