Asie du Sud-Est

Echanges franco-asiatiques

C'est en sortant diplômée du Conservatoire de Théâtre d'Orléans que Cécile Hurbault se voit proposer par la Région Centre une bourse d'étude pour aller étudier le sujet qu'elle veut, avec qui elle veut, le temps qu'elle veut... Ayant découvert le rapport au Sacré grâce à l'Asie durant sa formation, et pratiquant déjà la marionnette avec Jeux de Vilains, elle décide de se diriger vers l'étude du théâtre d'ombre d'Asie du Sud-Est.

 

Un voyage intiatique porteur d'avenir

Son premier voyage a lieu entre novembre 2007 et avril 2008. Cinq mois à traverser le Cambodge, la Thaïlande, la Malaisie et l'Indonésie. c'est dans ce dernier pays que les rencontres sont les plus fortes et les apprentissages les plus riches : le Maître Widodo Wilis, chez qui elle habitera pendant deux mois et qui deviendra son ami, fait d'elle une Dalang. Elle lui promet de le faire venir un jour en France.

A son retour, Cécile crée deux spectacles, le Râmâyana et les Aventures de Pak Okli, une exposition Carnet de Voyages en Asie du Sud-Est, anime des ateliers, tout en restant en contact étroit avec les Indonésiens.

 

Du partage de connaissance

En juin 2010, Widodo Wilis et 6 de ses musiciens passent un mois en résidence en France. Ils participeront à nombre d'actions culturelles et monteront avec 10 musiciens français un spectacle.

Dès la fin de cette résidence, décision est prise d'en organiser d'autres, pour pouvoir travailler aussi sur les disciplines occidentales.

En juillet 2012, les Indonésiens sont revenus en France pour aider les Français à monter un Wayang Kulit complet et parallèlement ont travaillé sur la commedia dell'arte et les disciplines associées.

En août-septembre 2012, les Français sont allés en Indonésie pour jouer un spectacle de commedia monté avec les Indonésiens et présenter leur Mahâbhârata.

Avant peut-être encore d'autres échanges...